• Ajouter aux favoris Ajouter aux favoris

“Communication à chaud” en cas d’incident

Lancée avec le Bureau d’Analyse des Risques et Pollutions Industrielles (BARPI), l’Union Française des Industries Pétrolières (UFIP) et le Groupe d’Etude de Sécurité des Industries Pétrolières et Chimiques (GESIP) le 4 décembre 2006, la «Communication à Chaud» est une démarche volontaire visant à informer les riverains des sites et les associations en cas d’incident.

Cette démarche est une déclinaison du Programme Mondial Responsible Care® que les industriels de la chimie ont adopté il y a plus de 16 ans et dont ils ont signé en 2006 la Charte Mondiale.

La communication est un outils qui nous permet d’appliquer un des 4 engagements pris dans le cadre du Grenelle de l’environnement : l’instauration d’un dialogue permanent entre les industriels de la chimie et la société.

Qui est concerné ?


Les usines classées Seveso seuil bas et haut uniquement.

L’Union des industries Chimiques (UIC) encourage néanmoins tous les établissements à mettre en place cette communication.

Quels sont les incidents visés ?

Son Objectif :

Etablir une relation de confiance avec les riverains

Tout évènement de type : odeur, bruits (sirène, machine…), rejets (air, eau), torchère, feu … susceptible de faire l’objet d’une interrogation d’un riverain (avec ou sans plainte), d’une intervention des pompiers locaux, des secours ou d’une intervention de la DREAL (incident, pollution…).

Comment communiquer ?

Tout événement susceptible d’engendrer une interrogation d’un riverain doit conduire à l’envoi d’un communiqué de presse aux médias locaux et à un appel aux mairies avoisinantes, dans les heures qui suivent l’incident, précisant sa nature, son impact et les mesures prises.

Haut de page

Dernières actualités

Adisseo - Projet Polar

  N°2 mondial dans le domaine des additifs pour l’alimentation animale et produit en Pays roussillonnais de la méthionine, l’acide aminé à la base de ces additifs, ADISSEO lance le projet ...

29 Mars 2017

Ecoat passe la vitesse supérieure en matière de production

    La société pilote ECOAT, attend les autorisations administratives pour monter en puissance et servir l’ensemble du marché européen.

21 Mars 2017

Ecoat passe à la phase industrielle

  La société Ecoat dépose une demande pour exploiter une nouvelle unité de fabrication de liants pour peintures et vernis. L'entreprise qui s'engage sur le terrain de la future génération de ...

06 Mars 2017

Téléchargements